Bien que la réalité virtuelle n’a pas bien été adoptée par les consommateurs, dans les salles de classe elle pourrait aider les étudiants à visualiser l’histoire, la science et la culture. Afin d’avoir un rôle de plus en plus important dans l’éducation visuelle, Oculus VR, la société qui appartient à Facebook, a annoncé qu’elle distribuait un certain nombre de ses casques VR Rift et de ses casques autonomes Go à des instituts de formation dans le monde entier. Les premiers pays qui vont bénéficier de la VR dans les salles de classe sont : Seattle (Ville dans l’État de Washington), Taiwan et le Japon.

Casque VR Oculus Rift
Oculus Rift

Décrit comme des programmes pilotes dans la division Oculus Education, les casques VR seront placés dans les bibliothèques, les musées et les écoles pour aider les enseignants et les autres participants à utiliser la VR dans l’éducation, ainsi que d’aider Oculus à mieux comprendre le rôle de la technologie dans les classes grâce à la rétroaction. Au passé, Oculus a travaillé avec la California State Library, elle a fait des recherches avec le MIT et Harvard, et s’est associé à d’autres écoles et institutions américaines pour des applications VR, des formations et des études basées sur l’éducation.

Au Taïwan, Oculus collabore avec la Taiwan Internet and E-Commerce Association (TiEA) pour installer des casques de réalité virtuelle dans les bibliothèques et les musées afin que les membres du public puissent interagir gratuitement avec les expositions et les applications d’apprentissage visuel. Au Japon, Oculus se concentre sur la VR pour l’éducation en ligne et l’apprentissage à distance, cela est pour les élèves qui ne peuvent pas être physiquement présents en classe. Et à Washington, Oculus travaille avec le système des écoles publiques de Seattle pour développer un cours sur la création éducative de la VR afin que les élèves et les enseignants puissent travailler ensemble à la création des contenus VR pour la classe. La société collabore également avec la Technology Access Foundation (TAF) de la ville pour aider à former les éducateurs à l’utilisation de la réalité virtuelle pour l’enseignement.

Pour améliorer ses efforts de formation et fournir aux salles de classe des exemples d’applications de réalité virtuelle éducatives en premier plan, Oculus publie aujourd’hui trois nouvelles expériences sur le site d’Oculus. L’une d’elles, intitulée “Breaking Boundaries in Science”, elle met l’accent sur les contributions de femmes scientifiques comme Jane Goodall, Marie Curie et Grace Hopper. Une autre, baptisé Titanic VR, qui a été lancé pour la première fois l’automne dernier, il s’agit d’une visite du paquebot britannique qui a coulé le 15 avril en 1912. Il comprend des re-créations virtuelles du naufrage et une structure de mission de style jeu vidéo pour explorer le navire et son histoire. La troisième et dernière expérience éducative de VR est Hoover Dam : IndustrialVR, qui est un autre titre Oculus à accès anticipé qui voit maintenant une version complète sur la visite de la structure et la compréhension de son fonctionnement. Les trois expériences sont disponibles gratuitement sur les appareils Oculus Rift, Oculus Go et GearVR de Samsung.


Les contenus sur les mêmes sujets :
oculus go, oculus rift

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *