HTC, la société à l’origine de la marque HTC Vive, a confirmé des licenciements de personnel, citant la pandémie COVID-19 en cours comme l’une des raisons.

Vive cosmos avec plaque de suivi externe
Photo du casque VR HTC Vive cosmos avec plaque de suivi externe

L’ampleur des licenciements, qui avaient été initialement signalés par Focus Taiwan, n’a pas été confirmée à ce jour. Selon le rapport initial, il s’agit de la deuxième série de licenciements de l’entreprise depuis décembre de l’année dernière.

Une déclaration officielle de HTC se lit comme suit : « Comme de nombreuses entreprises, nous constatons les effets de COVID-19 et de la conjoncture économique mondiale. HTC a poursuivi son travail de réduction des dépenses en optimisant les processus, en pratiquant le contrôle des coûts et en recherchant une utilisation prudente des nouvelles technologies. Ces efforts ont donné des résultats positifs tels que la croissance continue de la marge brute de nos produits primaires. Cependant, HTC reste sous une pression énorme. »

« Après une discussion et une étude prudente, nous réaffectons stratégiquement les ressources humaines afin d’optimiser la structure de l’entreprise et de réduire les dépenses opérationnelles. Cela nous a obligé à procéder à des réductions d’effectifs choisies dans le monde entier. Nous tenons à remercier tous les employés de HTC pour leur contribution et nous pensons que ces efforts nous aideront à répondre aux demandes d’innovation de nos clients mondiaux ».

Le directeur général de HTC Vive, Dan O’Brien, a reconnu que le dernier casque de RV de la société, le HTC Vive Cosmos, avait connu un « départ difficile » lors de son lancement fin 2019. La société n’a pas communiqué de statistiques sur les ventes de l’appareil, mais les mises à jour de l’enquête mensuelle Steam Hardware Survey suggèrent qu’elle n’a pas réussi à capturer une partie significative du paysage de la RV sur PC. En mars dernier, la société a lancé une nouvelle offre groupée pour l’appareil, avec le suivi SteamVR. Elle prévoit également de lancer un ensemble moins cher et plus léger appelé Vive Cosmos Play dans le courant de l’année. HTC propose également une gamme de casques d’entreprise comme le Vive Pro Eye et le Vive Focus Plus.

Le fabricant de casques Magic Leap a également annoncé des licenciements récemment, et le PDG Rony Abovitz a annoncé qu’il se retirerait.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Coronavirus, COVID-19, HTC Vive, HTC Vive Cosmos

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *