L’armée américaine de l’air cherche à se procurer du matériel de production en réalité virtuelle pour créer son propre programme de formation à la maintenance des avions.

Un essai de parachutisme via la réalité virtuelle
Un essai de parachutisme via la réalité virtuelle

Le 100e groupe de maintenance (100 MXG), une division de l’armée de l’air américaine, cherche à se procurer des équipements de réalité virtuelle (RV)/production vidéo capables d’enregistrer, de monter et de visualiser des vidéos/audios à 360 degrés créés par l’utilisateur, qui seront ensuite utilisés pour instruire environ 16 étudiants dans une salle de classe.

Le 100 MXG est responsable de la maintenance des avions et des équipements, des opérations de ravitaillement en carburant, du transport aérien tactique, des opérations spéciales et du commandement et contrôle, de la surveillance du renseignement et de la préparation à la reconnaissance dans l’ensemble du Commandement européen du ministère américain de la défense (DoD), du Commandement africain et des théâtres d’opérations d’Asie du Sud-Ouest.

Cette acquisition marquerait le début du programme de formation vidéo 360 VR pour le 100 MXG, et permettrait de former jusqu’à 16 aviateurs à plusieurs tâches de maintenance dans une salle de classe. En utilisant la formation VR, le DoD espère que les techniciens de maintenance seront formés de manière plus compétente tout en réduisant au minimum les temps d’immobilisation des avions. Le programme contribuera également à minimiser l’impact de la formation à la maintenance sur la flotte de l’armée de l’air américaine.

Le travail qui sera réalisé dans le cadre du contrat consistera à livrer et à installer l’équipement nécessaire à la section de formation 100 MXG pour créer ses propres produits de formation vidéo 360 VR en interne sur la base de l’U.S. Air Force située à RAF Mildenhall, au Royaume-Uni.

Le 100 MXG cherche à se doter d’un système complet comprenant du matériel et des logiciels, composé de produits prêts à l’emploi et non propriétaires, qui peuvent être utilisés pour créer des aides virtuelles à la formation. L’entreprise retenue devra également aider à former les utilisateurs à l’utilisation de tout équipement fourni, ainsi qu’à la couverture de la garantie et à l’assistance, le cas échéant, sur l’équipement.

La liste principale des équipements souhaités par les 100 MXG comprend, sans s’y limiter, les éléments suivants :

  • Des postes de travail informatiques complets pour le montage vidéo, comprenant tout le matériel, les logiciels et les licences de logiciels nécessaires pour assurer la fonction de création, de montage et de gestion d’un portefeuille de matériel de formation ;
  • Les logiciels de création et de montage vidéo doivent être capables de créer des vidéos à 360 degrés pouvant être lues simultanément dans au moins 16 casques virtuels ;
  • Caméras et équipements pour la capture de vidéos à 360 degrés avec une résolution d’au moins 1080p, ainsi que toute valise de transport et tout équipement pour un transport sûr dans divers environnements, y compris les environnements de temps humide, ainsi que des supports et des trépieds permettant la capture de vidéos dans divers environnements, sur divers terrains, avec un support pour le mouvement latéral ;
  • Appareil photo et équipement pour la capture de photos de haute qualité ;
  • Casques de réalité virtuelle (HTC Vive Pro ou équivalent) et équipement pour la formation simultanée de 16 personnes maximum dans un environnement de réalité virtuelle. Les casques doivent pouvoir fonctionner sans connexion WiFi ou réseau ;
  • Des cartes micro SD pour les casques ainsi qu’un duplicateur permettant de créer le même contenu pour au moins 16 casques tout en garantissant des capacités hors réseau ;
  • Tous les câbles et équipements à utiliser doivent inclure une interface avec les postes de montage vidéo ;
  • Un chariot de stockage capable de sécuriser au moins 16 casques.

Comme c’est souvent le cas pour ce genre de contrats du ministère de la défense, aucun budget n’a été spécifié pour le moment. L’acquisition de services est également soumise à la disponibilité des fonds. La date limite de soumission des réponses est fixée au vendredi 26 juin 2020.


Les contenus sur les mêmes sujets :
formation VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *