L’une des grandes tendances qui avait été aperçue en 2020 et qui est en train d’être pleinement adoptée est celle des bornes VR verticales en libre-service, comme en témoignent les événements commerciaux virtuels présentant les fabricants de jeux VR asiatiques.

jeux VR asiatiques
jeux VR asiatiques

De nombreux développements passionnants de la réalité virtuelle ont été annoncés lors de récents événements commerciaux virtuels asiatiques, promettant une année 2021 passionnante.

L’exposition virtuelle chinoise ASEAN sur la distribution automatique, le commerce de détail, les jeux, les loisirs, les jouets et l’éducation préscolaire, organisée par la Guangzhou Zhihui cloud Technology Development Co. qui s’est déroulée fin janvier et début février, a été la première véritable adoption d’un format de conférence virtuelle par un événement chinois, voyant 95 exposants soutenir l’événement de cinq jours. Bien qu’il ait été manqué par de nombreux professionnels en dehors de la Chine, cet événement s’est avéré précieux pour se tenir au courant de la liste des nouvelles versions 2021 et des tendances des fournisseurs chinois.

L’objectif principal était de poursuivre le déploiement de plateformes VR éprouvées. Parmi les nouveaux développements, citons ceux de Leke VR « Flash Racing », avec un kit de mise à jour de son système « VR Racing » déjà sorti, comprenant de nouveaux parcours et de nouvelles fonctionnalités pour les opérateurs.

Leke va de l’avant

L’une des grandes tendances observées en 2020 et en passe d’être pleinement adoptée est celle du kiosque VR vertical en libre-service. Leke VR présente sa « VR Arcade Machine », qui revendique une bibliothèque d’une centaine de titres.

Le concept de kiosque vertical a également été présenté par d’autres fabricants, tels que Movie Power avec son jeu d’arcade immersif « VR Agent », qui offre un casque connecté en libre-service, dans une configuration de kiosque.

Développant le concept, Movie Power a également présenté son « VR Shooting Experience » pour deux personnes. En ce qui concerne tous ces kiosques VR en libre-service, les fabricants ont intégré une capacité de paiement sans friction avec des codes QR et des cartes à piste.

Longcheng Electronic a présenté sa sélection de plateformes RV, allant du « VR 6 Seat Cinema » au « VR Flying Simulator ». Une nouveauté était la plateforme « VR Skiing », les joueurs utilisant des commandes spéciales qui simulent la possibilité de tirer sur leurs bâtons de ski.

Un autre nouveau développement a été suivi par Owatch, avec son système de manège « VR WOW ».

Encore des machines à gagner des capsules

En ce qui concerne les divertissements, certaines innovations ont été présentées. L’impact de la crise mondiale de la santé a été observé sur les distributeurs automatiques et les machines à prix, et la croissance de la popularité des distributeurs automatiques de prix à « capsules » a été observée.

Plusieurs nouvelles machines à capsules ont été présentées par des fabricants tels que Jiuyou Animation Technology (« Crazy Capsule Toy »). Outre une gamme de distributeurs automatiques et d’aires de jeux (structures gonflables et systèmes d’activités), le salon virtuel ASEAN’21 a donné un premier aperçu intéressant du marché chinois qui tente d’adopter l’approche en ligne pour assurer le commerce dans les conditions actuelles.

En Asie, le secteur japonais des loisirs a déjà annulé son événement commercial annuel, mais a organisé une réunion commerciale en ligne JAEPO2021 en février dans le but d’avoir des discussions commerciales avec les cadres du secteur. Malheureusement, les 10 exposants qui ont participé à cet événement n’étaient que sur invitation, ce qui reflète la nature fermée du secteur japonais du divertissement. Cela dit, des sources bien placées ont recueilli des informations sur chaque session que nous fournirons à nos lecteurs dans les prochains rapports.

L’importance du divertissement vidéo et de ses personnages emblématiques ne peut jamais être sous-estimée. Ceux qui ont tenté de faire abstraction de l’importance et de l’influence de ce genre sont obligés de ravaler leurs paroles.

Le salon du jouet devient virtuel

Plutôt que de se refroidir après les vacances d’hiver 2020, l’importance de la propriété intellectuelle des arcades se poursuit puisque le premier événement commercial de jouets en format virtuel a eu lieu avec le Toy Fair 2021. La 17e édition de l’événement commercial annuel, qui comptait auparavant environ 270 sociétés, a été contrainte d’annuler le salon physique et d’héberger un site Web pour ces exposants.

Sur l’aire d’exposition virtuelle, plusieurs développeurs ont réfléchi à ce que nous avions signalé lors de notre couverture du Toy Fair 2020, à savoir l’utilisation de la propriété intellectuelle des loisirs. Des exposants tels que John Adam Leisure, un vétéran du développement et de la commercialisation de jouets et de jeux, a inclus un « Pac-Man The Card Game » dans sa gamme, offrant un jeu de cartes familial basé sur la mascotte emblématique.

Toujours au salon du jouet 2021, Toynamics a présenté sa gamme de nanoblocs comprenant un « Sonic The Hedgehog » de 150 pièces dans ses blocs de construction de taille réduite. La sélection de Sonic et de Pacman dans le branding de certains produits exposés reflétait non seulement la popularité des films, mais aussi les éléments d’anniversaire/de commémoration de ces marques.

L’impact du COVID sur les marques

Une dichotomie intéressante entre l’événement de 2020 et celui de cette année s’est reflétée dans la manière dont la fermeture du COVID a eu un impact non seulement sur la nécessité d’organiser l’événement commercial sous forme de conférence virtuelle, mais aussi sur les marques mises en avant.

Pour les habitués de ce salon et des autres salons influents du jouet, un élément notable sera l’emprise de l’industrie cinématographique sur ce qui est présenté. La propriété intellectuelle des films sous licence, basée sur les nouvelles sorties, est essentielle pour les usines de jouets, mais le Toy Fair 2021 a montré à quel point le commerce des jouets avait régressé lorsque le secteur du cinéma a été fermé, les nouvelles sorties étant soit sur les étagères, soit sur les services de vidéo à la demande avec leur pénétration unique du marché.

Le streaming des grands blockbusters, ainsi que l’impact sur les revenus, la perte de la publicité et des recettes des cinémas, signifie également une pénétration incontrôlable du marché de sorte que les marques de jouets et les annonceurs doivent totalement restructurer leur promotion et leurs affiliations IP.

Des anniversaires à retenir

L’année 2021 marque une étape importante dans l’histoire de l’industrie du divertissement vidéo, avec le 50e anniversaire des jeux d’arcade vidéo, marqué par le lancement en 1971 du « Computer Space » de Nutting Associates. Bien qu’il ait été considéré à l’époque comme un échec, ce jeu a inspiré le développement de la technologie et a donné lieu, à terme, au succès phénoménal de « Pong ».

Alors que l’industrie des jeux vidéo a explosé dans la culture populaire de nos vies, il y a d’autres anniversaires importants à marquer qui montrent également l’évolution du paysage de l’amusement en général. Nous avons tous beaucoup de choses à faire aujourd’hui, mais il est important de prendre le temps de reconnaître la naissance d’une industrie qui façonne toutes nos activités.

Deux des principales mascottes de l’industrie du jeu célèbrent des anniversaires importants cette année. Mario de Nintendo fête son 40e anniversaire, avec le lancement de « Donkey Kong » en 1981. Appelé à l’époque « Jumpman », le personnage a reçu son propre titre et a même eu un frère ou une sœur.

Pour son 30e anniversaire, Sonic le Hérisson de Sega a fait sa première apparition dans « Rad Mobile » en 1991. La fortune de ces deux icônes et mascottes d’entreprise a changé au fil des ans. Plus récemment, Sonic a connu un sort mitigé, le succès du film basé sur le personnage n’ayant été envisagé qu’après un sauvetage de dernière minute. Sa popularité était telle qu’il a été annoncé qu’une nouvelle série animée (« Sonic Prime »), mettant en scène le personnage titulaire, ferait son apparition sur Netflix en 2022.

Dans le même temps, Lego a annoncé la création d’un jeu également basé sur la mascotte, soulignant ainsi sa popularité continue. Mais c’est Mario qui est devenu une mégastar mondiale, à tel point qu’il a désormais son propre parc à thème, le lancement de « Super Nintendo World » marquant également l’anniversaire de l’icône.

Note de la rédaction : des extraits de ce blog sont tirés d’une récente couverture dans The Stinger Report, publié par KWP et son directeur, Kevin Williams, le principal service d’information sur le divertissement interactif hors domicile couvrant la frontière de l’immersif et au-delà.


Les contenus sur les mêmes sujets :
jeu VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *