La réalité virtuelle se base beaucoup plus sur l’immersion, avec des casques dédiés comme l’Oculus Quest et l’Oculus Rift S de Facebook, l’HTC Vive et le Playstation VR de Sony, ces derniers offrent aux utilisateurs un accès à des jeux immersifs. Tous ces appareils bloquent complètement le monde réel en transportant les utilisateurs dans des salons virtuels, des stations spatiales ou même au milieu d’un film d’animation.

Les experts ont depuis longtemps prédit que ces deux technologies d’immersions (AR et VR) finiront par converger, un appareil offrant à la fois des expériences de réalité virtuelle et réalité augmentée. Cette notion, également appelée réalité mixte, a beaucoup de sens. Après tout, les consommateurs n’achètent pas un téléphone pour les appels vocaux et un autre pour les conversations vidéo, et ils ne disposent pas de deux ordinateurs portables distincts pour le traitement de texte et les feuilles de calcul.

Il est beaucoup plus difficile d’imaginer à quoi ressemblera cette convergence, d’autant plus que les appareils évoluent de plus en plus. Les consommateurs auront-ils un interrupteur sur leurs casques VR qui leur permet de bloquer le monde réel et de passer à une expérience de réalité virtuelle ? Est-ce que leurs casques de réalité mixte futuristes deviendront sombres quand ils demanderont à un assistant vocal de les transporter dans un monde VR ?

Le nouvel Oculus Quest de Facebook suggère une autre possibilité. Ce casque est toujours un casque de réalité virtuelle, et Facebook ne va pas offrir une possibilité d’avoir de la réalité augmentée avec l’Oculus Quest. Même en réalité virtuelle, les utilisateurs doivent être conscients du monde réel, surtout s’ils ne veulent pas se planter accidentellement dans la bibliothèque de leur salon. Le Quest résout ce problème avec ce qu’on appelle un système “gardien”. Lors de la première utilisation du casque dans un nouvel environnement, les utilisateurs ont accès à une vue en niveaux de gris et à une faible résolution du monde réel, puis ils sont invités à définir leur espace de jeu. Après cette première configuration, une grille apparaît chaque fois qu’un utilisateur risque de quitter cet espace de jeu lorsqu’il est en réalité virtuelle. Allez plus loin et la quête revient à la vue en niveaux de gris du monde réel. Faites un pas en arrière et vous êtes de retour en réalité virtuelle.

Découvrez la fonctionnalité Guardian sur cette vidéo :

Le Quest utilise ses caméras intégrées pour la transmission vidéo, ce qui explique pourquoi les images sont très claires. Les caméras sont principalement conçues pour suivre les contrôleurs utilisés avec le casque ainsi que la position du casque dans un espace 3D, ce qui permet de se pencher sur les expériences de réalité virtuelle et de rechercher des objets virtuels. En plus de cela, ce casque VR est compatible 6 DOF, ce qui vous offre la possibilité de vous déplacer dans un monde VR.

La possibilité offerte par ce casque VR qui est la marche jusqu’à un gardien de la quête est comme une transition profonde d’un monde à un autre. Cela suggère également une autre possibilité de convergence entre l’AR et la VR : les utilisateurs de futurs casques ou lunettes peuvent non seulement avoir le choix de choisir entre l’AR et la VR, mais aussi effectuer cette transition lorsqu’ils se déplacent physiquement dans l’espace.

Entrer dans une zone de votre maison peut déclencher le mode VR, tandis qu’une autre peut conduire à une transition vers une expérience AR. Les espaces de divertissement du futur basés sur la localisation peuvent également utiliser ces mêmes types de transitions pour des expériences de réalité mixte, permettant ainsi aux utilisateurs d’entrer dans des mondes immersifs. Comme le Quest utilise actuellement un système de gardien pour assurer la sécurité de l’utilisateur en VR, les futurs systèmes de gardien peuvent être tournés vers l’extérieur afin de vous avertir que l’immersion est à deux pas. Ce type de transition rapide entre les différents modes d’immersion s’accompagne de nombreux défis en matière de sécurité et de respect de la vie privée. Après tout, le suivi et la transmission vidéo s’appuient sur des caméras permanentes, ce qui pourrait amener les entreprises à absorber d’énormes quantités d’informations visuelles et spatiales.


Les contenus sur les mêmes sujets :
casque vr 6 Dof, casque vr autonome, casque vr haut de gamme, Oculus Quest

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *