Apprendre une deuxième langue peut s’avérer difficile, mais les chercheurs du laboratoire Second Language Acquisition and Bilingualism explorent la technologie de la réalité virtuelle en tant qu’un outil permettant aux étudiants à apprendre les langues étrangères.

Photo d'une femme partant un casque VR dans une classe
Une femme partant un casque VR dans une classe

Alexander Burkel, étudiant diplômé de la LAS, a conçu un programme de réalité virtuelle simulant un entretien d’embauche dans un restaurant. Dès que les élèves testent leur casque VR, ils seront placés derrière un comptoir de restaurant. Burkel leur donne des instructions pour couper des légumes ou faire des œufs frits dans une langue que l’élève essaie d’apprendre.

“Ils essaient d’intégrer de plus en plus la technologie dans les cours et cherchent toujours à rendre les cours plus intéressants pour les étudiants. Avant, ils ne montraient que des vidéos ou utilisaient des jeux vidéo. La réalité virtuelle est donc un mélange des deux”, a déclaré Burkel. “C’est un peu comme les jeux vidéo : c’est amusant et intéressant. Si vous concevez correctement l’activité, les élèves peuvent apprendre quelque chose.”

Burkel a déclaré que les étudiants se sentaient plus motivés pour apprendre la langue à la suite de son expérience de réalité virtuelle que les cours ordinaires. Il a également conçu les paramètres de réalité virtuelle qui placent les étudiants dans la position d’un mécanicien en réparation d’une voiture ou d’un ouvrier dans un bureau.

Begoña Arechabaleta Regulez, doctorante en espagnol et portugais, a déclaré que la réalité virtuelle peut également aider les étudiants à apprendre une langue en les immergeant dans le contexte culturel de la langue qu’ils apprennent.

Regulez a déclaré qu’avec cette technologie, les étudiants peuvent voyager tout en restant en classe et apprendre la culture et la langue. Regulez dit qu’elle collecte toujours des données sur les sujets des étudiants. Les étudiants qui ont participé ont apprécié l’expérience.
Regulez utilise la réalité virtuelle pour placer des étudiants dans des villes telles que Madrid, où ils répondent à des questions en espagnol sur la ville et la culture.

“Maintenant, vous êtes à Urbana, mais vous pouvez être à Madrid pendant 30 minutes. Vous oubliez que vous êtes en train d’apprendre une nouvelle langue ou que l’apprentissage vous stresse”, a déclaré Regulez. “Les gens ressentent moins de stress parce qu’ils pensent que c’est amusant.”

La structure en forme de jeu et la réalité virtuelle permettent aux étudiants de développer leurs compétences linguistiques interpersonnelles en les exposant à différents dialectes de l’espagnol et en les plaçant dans différents pays d’Amérique latine tels que l’Argentine et le Mexique.

“Ce n’est que le début, mais l’objectif est de l’utiliser plus largement”, a déclaré Burkel. “Pour le moment, la VR est toujours considérée comme un jeu, mais je pense que c’est plus pertinent.”

Chaque jour, on voit que la VR s’introduit dans de nouveaux domaines comme la médecine, le sport et le tourisme, cette fois c’est l’apprentissage des langues. Alors, pensez-vous qu’un jour nos classes seront équipées de casques VR ?


Les contenus sur les mêmes sujets :
casques VR et éducation, VR et apprentissage de langues, VR et éducation

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *