Sony domine le marché de la VR pour le moment, mais Facebook est en train de développer sa part aussi.

Casque VR Oculus Go
Oculus Go

La réalité virtuelle est encore en développement, cependant les entreprises qui sont capables d’avoir une grande part du marché pourraient devenir des leaders sur le grand marché de l’informatique.

Selon SuperData Research, la réalité virtuelle va passer de de 4,5 milliards de dollars en 2018 à 19 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2021. Les débutants voient la réalité virtuelle comme une opportunité à ne pas rater.

Le marché de la VR devient de plus en plus intéressant. Pour le moment, il n’y a que quelques entreprises qui sont capables de construire une plate-forme dans laquelle l’industrie se développera pour les années à venir. Jusqu’à présent, c’est le PlayStation VR de Sony qui a une longueur d’avance dans la réalité virtuelle, avec plus de 2 millions d’unités vendues. Mais HTC Vive et Facebook Oculus tentent de rattraper rapidement leur position dans le marché de la réalité virtuelle.

Ce qui pourrait attirer plus d’utilisateurs vers la VR en cette année, c’est Facebook qui se détache des PC et des consoles de jeu et les smartphones pour rendre la VR autonome, c’est-à-dire sans le besoin de se connecter à un autre appareil. Facebook peut prendre facilement la position de leader sur ce marché qui est en plein essor.

Pourquoi Facebook est derrière Sony en VR aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, il faut voir ce que Sony a proposé. La marque japonaise a vendu plus de 2 millions de casques PS4 VR, c’est le double de nombre des ventes réalisé par les plates-formes HTC et Oculus de Facebook, deux marques sans doute de meilleure qualité.

Le plus grand avantage de Sony dans la réalité virtuelle est que 76 millions de consoles PS4 sont déjà installées dans les maisons des gens, donc l’ajout de la VR n’est pas cher ou encombrant. Les casques d’HTC (Vive) et de Facebook (Oculus Rift) nécessitent toujours des ordinateurs très puissants qui ne sont pas à la portée de tout le monde afin de faire tourner les jeux avec un bon graphisme.

Avec le lancement de l’Oculus Go, l’utilisateur n’aura plus besoin d’une console ou d’un PC pour faire fonctionner des jeux avec un bon graphisme. Facebook a déjà lancé une nouvelle plateforme pour son nouveau casque VR Go, afin de laisser l’utilisateur installer les différents jeux et applications qu’il souhaite.

La grande étape que Facebook a pris pour développer la VR

Le premier produit que Facebook a lancé est l’Oculus Go, il s’agit du premier casque VR autonome (qui ne nécessite pas un PC, une console de jeux ou un smartphone) qui est disponible dans le marché français à un prix de 219 euros dans les boutiques, et moins cher dans les sites de vente en ligne comme Amazon.

Oculus Go n’est pas considéré comme un appareil haut de gamme car il ne peut pas suivre le mouvement d’un utilisateur à travers l’espace comme un Vive ou un Rift, ce dernier utilise la technologie 3 DOF et non pas la 6 DOF, cependant il reste toujours un très bon produit dans l’industrie de la réalité virtuelle. Ce casque est parfait pour regarder des vidéos en 360° et jouer à des jeux VR simples.

Ce mois-ci, Facebook a montré la puissance de son nouveau casque VR nommé Oculus Go en apportant des parties de Coupe du Monde 2018 à la plateforme. Les utilisateurs peuvent regarder depuis les tribunes ou près du poteau de but, une perspective qui serait impossible sans être en VR. La société ajoute également des contenus MLB, NBA, de la musique et d’autres via des applications telles qu’Oculus Venues et Oculus TV.

Nous ne savons pas encore à quoi ressemblent les chiffres d’affaires d’Oculus Go, mais avec un point d’accès accessible et aucun appareil extérieur requis, il pourrait bientôt s’agir du casque VR le plus vendu.

La prochaine étape d’Oculus est un casque autonome haut de gamme baptisé Santa Cruz, qui devrait être disponible l’année prochaine. Ce casque ne nécessite pas un ordinateur ou une console de jeu, mais il permet aux utilisateurs de se déplacer dans un espace virtuel, comme l’HTC Vive ou l’Oculus Rift. C’est à ce moment-là que la VR pourrait devenir vraiment populaire et réalisera le chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars que les entreprises high-tech espèrent. Facebook semble certainement être dans une position de leader aujourd’hui.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Facebook VR, Oculus VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *