Google continue de perdre des experts en technologie AR et VR, tandis que le Facebook Reality Labs se dote d’un personnel pour se lancer dans le matériel.

Le directeur principal de la division AR/VR de Google rejoint Facebook Reality Labs
Le directeur principal de la division AR/VR de Google rejoint Facebook Reality Labs

“Le dernier arrivé chez Facebook est Joshua To, un directeur clé de Google qui a dirigé « une grande équipe de concepteurs de produits, d’artistes, de rédacteurs et de chercheurs chargés de soutenir nos efforts en matière de wearables et de matériel”, selon un profil Linkedin, qui indique qu’il a commencé à travailler au Facebook Reality Labs ce mois-ci. Un rapport de Input ajoute qu’il a travaillé sur des projets de réalité augmentée/réelle comme Lens et Daydream et confirme qu’il travaillera sur la réalité augmentée chez Facebook.

To est le dernier Googler à avoir changé de poste ces dernières années, après que la société ait mis fin à ses efforts dans le domaine de la RV alors qu’elle était sur le point de proposer un package tout-en-un similaire à l’Oculus Quest de Facebook. On notera que Paul Debevec a récemment quitté Google pour Netflix. Debevec est l’un des principaux chercheurs dans le domaine de la technologie des champs lumineux. Il a rejoint Google en 2016 après avoir mené des travaux pionniers à l’USC, dans le même institut où Palmer Luckey a passé du temps avant de lancer l’Oculus Rift. Debevec est maintenant « directeur de la recherche, des algorithmes créatifs et de la technologie » chez Netflix où il fait « des recherches sur l’infographie, la vision par ordinateur et l’apprentissage automatique pour améliorer le processus de création de films. » Un accord récent de Netflix avec un producteur prolifique pourrait conduire à un contenu VR de la société.

Le couple rejoint une longue liste d’experts qui ont quitté Google à mesure que l’entreprise réoriente ses ambitions en matière de matériel et de plateformes. La société a mis en libre accès son application artistique Tilt Brush et a fermé son service d’hébergement d’objets 3D Poly, tout en ajoutant de nouvelles fonctionnalités axées sur la réalité augmentée à ses efforts dans le domaine des smartphones. Pendant ce temps, Facebook continue d’embaucher à un rythme incroyable, avec plus de 10 000 personnes travaillant sur la RV et la RA au sein de l’entreprise.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Facebook VR, Google VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.