La réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV) promettent de changer le monde en permettant de nouveaux types d’expériences immersives. Bien qu’elles n’en soient encore qu’au stade embryonnaire, ces deux technologies pourraient devenir aussi courantes que les smartphones au cours de la prochaine décennie.

Selon le Boston Consulting Group, le marché de l’AR/VR augmentera de 113 % chaque année jusqu’en 2024, pour atteindre 297 milliards de dollars. Ce taux de croissance incroyable offre aux investisseurs une opportunité potentiellement importante. Comment peuvent-ils en tirer parti ?

La meilleure stratégie consiste à investir dans des sociétés qui permettent ou tirent parti de ces technologies, en particulier celles qui utilisent la RA ou la RV pour différencier leur activité. Plus précisément, les investisseurs devraient considérer Adobe Systems (NASDAQ:ADBE) et Microsoft (NASDAQ:MSFT). Voici pourquoi.

la réalité virtuelle et augmentée
la réalité virtuelle et augmentée

Adobe

Adobe a des racines profondes dans le domaine des contenus créatifs. Par exemple, la société a lancé la première version de son logiciel Photoshop en 1990. Et au cours des trois décennies qui ont suivi, l’entreprise est devenue un titan du logiciel de 230 milliards de dollars.

Aujourd’hui, Adobe Creative Cloud propose une gamme d’outils destinés aux professionnels de la création : Photoshop pour la retouche d’images, Illustrator pour la conception graphique, Premiere Pro pour le montage de films et After Effects pour l’animation graphique. Notamment, tous ces outils sont considérés comme des standards du secteur, tout comme de nombreuses autres applications Adobe.

En 2019, l’entreprise a lancé un nouveau produit Creative Cloud : Adobe Aero. Cette application rend possible le mélange des mondes physique et numérique, permettant aux créateurs de construire et de partager des expériences immersives de RA sans un seul programme.

En outre, Aero prend en charge les intégrations avec d’autres produits Adobe. Par exemple, les créateurs peuvent créer des objets 3D dans Adobe Dimension, les peindre et les texturer avec Adobe Substance, puis les télécharger dans Adobe Aero. Par ailleurs, Adobe Medium permet aux créateurs de concevoir des modèles 3D dans un environnement VR, optimisé par le casque Oculus Rift de Facebook.

Autres technologies de la RA

Adobe expérimente également d’autres cas d’utilisation de la technologie RA. Le projet Glasswing, par exemple, est un prototype d’écran, imaginez une vitre transparente qui associe des outils comme Photoshop et After Effects au monde réel. Par exemple, l’écran Glasswing pourrait être placé devant un objet, ce qui permettrait au spectateur de superposer des montages numériques Photoshop ou des graphiques After Effects sur le monde physique.

Voici ce qu’il faut retenir : Compte tenu de l’excellence historique d’Adobe en matière de contenu créatif, il semble probable que cette société jouera un rôle important dans les secteurs de la RA et de la RV.

Microsoft

Microsoft est l’une des plus grandes entreprises au monde. Sa suite logicielle Office détient une part de marché incroyable de 90 %, et sa plateforme de collaboration — Microsoft Teams — a connu une adoption importante pendant la pandémie, atteignant 145 millions d’utilisateurs actifs quotidiens au cours du dernier trimestre.

Actuellement, Teams favorise l’interaction par le texte, la voix et la vidéo, et permet aux utilisateurs de partager et de modifier des fichiers en temps réel à l’aide d’applications comme Word ou PowerPoint. Mais la société a récemment présenté un nouveau produit lors de sa conférence annuelle Ignite qui pourrait faire passer la collaboration à un niveau supérieur.

blank

Microsoft Mesh

Microsoft Mesh est une plateforme de réalité mixte alimentée par Azure. Elle permet aux gens d’interagir par le biais d’expériences holographiques partagées. Plus précisément, Mesh utilise une technologie de capture 3D pour rendre des projections réalistes de personnes et d’objets dans une scène virtuelle.

En d’autres termes, à l’aide de dispositifs tels que l’HoloLens 2, une équipe d’ingénieurs pourrait se réunir virtuellement et collaborer à la conception holographique d’un véhicule. Les employés et les étudiants pourraient assister à des réunions et à des cours virtuels et interagir avec leurs pairs comme s’ils se trouvaient dans la même pièce. Les amis et la famille séparés par la distance pourraient faire la même chose, créant ainsi une expérience plus personnelle que la vidéoconférence ne pourrait jamais le faire. Les possibilités sont infinies.

Notamment, le groupe à but non lucratif OceanX utilisera Microsoft Mesh pour construire des laboratoires holographiques à bord de son navire de recherche, OceanXplorer. Cela permettra à des scientifiques éloignés de se téléporter holographiquement sur le navire, où ils pourront participer à des discussions et assister à des découvertes comme s’ils étaient physiquement sur le navire.

À l’avenir, Microsoft prévoit d’intégrer Mesh à des produits tels que Teams et Dynamics 365. L’entreprise fournira également aux développeurs des outils alimentés par l’IA, leur permettant de créer des applications sur la plateforme Mesh.

Un regard vers l’avenir

Les investisseurs doivent noter que ni l’une ni l’autre de ces entreprises technologiques ne génère beaucoup de revenus à partir des produits de RA ou de RV, mais toute nouvelle technologie commence par une petite idée. C’est pourquoi, avec le temps, je pense qu’Adobe et Microsoft pourraient jouer un rôle important dans ce secteur. 


Les contenus sur les mêmes sujets :
Réalité augmentée, réalité virtuelle

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.