Des objectifs de style Snap et des Bitmojis sur une application de messagerie complète ? Snap introduit les lentilles AR dans Viber !

Snap introduit les lentilles AR dans Viber
Snap introduit les lentilles AR dans Viber

Les Bitmojis de Snap et la puissance de leur appareil photo et de leurs kits de création trouvent un nouveau foyer grâce à un nouveau partenariat avec Rakuten Viber. Nous allons examiner l’annonce de ce partenariat, notamment les avantages qu’il présente pour les deux entreprises et, bien sûr, pour vous.

L’équipe

La société à l’origine de Snapchat et de Spectacles a consacré beaucoup d’efforts aux lentilles AR et à la communauté de créateurs qui les soutient. En mai dernier, la société a annoncé la quatrième génération de Lens Studio. Snap a également beaucoup travaillé sur les Bitmojis (les avatars personnalisés et toujours plus expressifs des utilisateurs).

blank

Malgré cela, ces lentilles et avatars sont largement restés sur la plateforme. Dans le même communiqué de mai, la société a annoncé que les Bitmojis seraient bientôt jouables dans certains jeux développés avec Unity, dans ce qu’on appelait alors une évolution vers le métavers. La société a également annoncé de nouvelles initiatives en matière de marketing en ligne et de commerce électronique.

De son côté, Viber est une plateforme d’appels vocaux et vidéo sécurisés, ainsi que de messagerie. Si le marché de ces services ne cesse de croître, il est aussi de plus en plus encombré par d’autres plateformes et applications dédiées, ainsi que par des services de messagerie de plus en plus puissants proposés par les plateformes de médias sociaux.

Le rêve

« Le partenariat de Snap avec Rakuten Viber est une situation gagnant-gagnant pour nous deux », a déclaré à Snap Inc. Elliot Solomon, directeur des partenariats avec les plateformes de photographie, a déclaré dans un communiqué annonçant le partenariat.

Viber bénéficie de la puissance de Snap pour l’aider à concurrencer d’autres plateformes de messagerie en échange d’une exposition sur une plateforme de messagerie et d’appel à service complet, ainsi que du marché établi des utilisateurs de cette plateforme. La société s’est toujours présentée comme « une société d’appareils photo », mais comme nous l’avons vu, ce slogan est d’une humilité trompeuse.

Le partenariat avec Viber propage la technologie des appareils photo, mais pourrait également ouvrir la porte à ces services en expansion comme le commerce électronique.

« Viber est plus qu’une application de messagerie. Elle ne se contente pas de connecter les gens entre eux, c’est aussi un endroit où les utilisateurs peuvent créer du contenu divertissant, passionnant et enrichissant à partager avec leurs communautés », a déclaré Djamel Agaoua, PDG de Rakuten Viber, dans le communiqué.

En prime, ces deux entreprises gagnent du terrain face au partenariat Instagram/Facebook Messenger, qui occupe une position similaire.

Certains marchés géographiques ont déjà vu la mise à jour de Viber, mais elle devrait être disponible universellement d’ici la fin août.

Ce que vous en retirez

Alors, qu’est-ce que les utilisateurs retirent de cet accord ? Les avantages sont de deux ordres.

Le premier avantage pour les utilisateurs se présente sous la forme de l’offre réelle du partenariat : 30 nouveaux objectifs Viber, y compris des filtres et des masques, et l’intégration de Bitmoji par le biais de « caractères Viber ». Entre 50 et 70 nouveaux objectifs devraient être lancés chaque mois, pour un total d’au moins 300 d’ici la fin de l’année.

blank

Le deuxième avantage est un peu plus conceptuel : la concurrence. Nous avons déjà mentionné que les partenaires gagnent du terrain face à Facebook et Instagram, mais les utilisateurs bénéficient également d’une deuxième option. Même les utilisateurs qui ne prévoient pas d’utiliser Viber et/ou Snap, bénéficient d’une concurrence accrue dans ce qui n’est plus un marché monolithique.

C’est bon pour Snap. Tant mieux pour Viber

Viber. Snap. Qu’est-ce qu’on ne peut pas aimer ? Le côté fantaisiste de l’un, le côté pratique d’un autre, et encore, peut-être qu’il donne un coup de pied dans le sable à Facebook.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Réalité augmentée, Snapchat

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.