Facebook n’a jamais caché que les publicités allaient arriver sur sa plateforme Oculus, d’une manière ou d’une autre. Dans le cadre de sa mise à jour logicielle v29 pour Oculus Quest, le mois dernier, la société a déclaré qu’elle commencerait à tester les publicités pour le contenu de l’application Oculus, sans toutefois préciser dans quelle mesure les jeux seraient concernés. 

Désormais, Facebook indique qu’il commence à expérimenter les publicités dans les jeux payants également, avec le célèbre jeu de tir 1v1 Blaston (2020) de Resolution Games et « quelques autres développeurs » qui ont signé une version bêta afin de tester les publicités dans les jeux.

Selon la société, les publicités, qui sont présentées comme un moyen pour les développeurs de générer plus de revenus de leurs applications, commenceront à apparaître dans certains jeux et expériences de la plateforme Oculus au cours des prochaines semaines.

D’après la seule image fournie, il semble que la version bêta des publicités en jeu permettra aux développeurs d’insérer des panneaux publicitaires dynamiques directement dans les environnements de jeu.

Facebook va peut-être introduire des publicités dans les jeux VR
Facebook va peut-être introduire des publicités dans les jeux VR

« Pour l’instant, il s’agit d’un test avec quelques applications », explique la société dans un billet de blog d’Oculus. « On verra comment se déroule ce test et on intégrera les commentaires des développeurs et de la communauté, nous fournirons plus de détails sur le moment où les publicités pourront devenir plus largement disponibles sur la plateforme Oculus et dans l’application mobile Oculus, ainsi que des conseils pour les entreprises et les développeurs intéressés par la publicité sur Oculus. »

Au moins à première vue, il semble que Facebook va principalement s’appuyer sur le trafic web des utilisateurs et leurs intérêts en matière de contenu pour générer des publicités ciblées ; la société affirme qu’elle n’utilisera pas d’informations stockées localement comme les images brutes des capteurs de Quest, les images de vos mains, ou votre poids, votre taille ou votre sexe. La messagerie en cours d’utilisation de Facebook Messenger, les parties et les chats ne sont pas non plus concernés, y compris l’audio du microphone.

Selon Facebook, il sera également possible de masquer des publicités spécifiques, ou de masquer complètement les publicités d’un certain annonceur. Vous pourrez également désactiver les impressions publicitaires en fonction de votre trafic web en dehors de la RV. Selon la société, cela ne changera pas le nombre de publicités que vous recevrez, mais seulement leur degré de pertinence pour l’utilisateur.

La société indique qu’elle se concentre sur des méthodes discrètes pour permettre aux développeurs d’insérer des publicités tout en explorant de « nouveaux formats publicitaires uniques à la RV » à l’avenir. Une chose est claire cependant : plus les casques incluent des données biométriques détaillées (suivi des yeux, suivi optique du visage et les accessoires intégrés), plus l’entreprise peut se rapprocher d’une image beaucoup plus claire des intérêts, des attitudes et des habitudes de consommation de ses utilisateurs. Nous n’en sommes pas encore là, mais nous sommes peut-être en train de voir Facebook faire les premiers pas dans cette direction.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Facebook Oculus, Oculus

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.