Un bracelet VR qui interprète les signaux neuronaux du cerveau pourrait contrôler les lunettes de réalité augmentée révolutionnaires de Facebook.

bracelet VR Facebook
bracelet VR Facebook

L’incursion de Facebook dans la réalité augmentée s’accélère, non seulement ses lunettes AR très attendues sortent cette année, mais l’entreprise promet qu’elles pourraient être contrôlées via un bracelet de réalité virtuelle futuriste.

Technologie développée par CTRL-Labs

Basés sur une technologie développée par CTRL-Labs (la start-up acquise par Facebook en 2019), les bracelets utilisent l’électromyographie (EMG) pour interpréter les signaux neuronaux provenant de la moelle épinière, qui sont ensuite traduits en actions.

Facebook décompose exactement le fonctionnement de cette technologie dans un récent billet de blog : « Vous avez de nombreuses pensées et vous choisissez d’agir sur certaines d’entre elles seulement. Dans ce cas, votre cerveau envoie des signaux à vos mains et à vos doigts pour leur demander de bouger de manière spécifique afin d’effectuer des actions telles que taper ou glisser.

« Il s’agit de décoder ces signaux au niveau du poignet – les actions que vous avez déjà décidé d’effectuer et de les traduire en commandes numériques pour votre appareil. »

Apparemment, les signaux transmis par le poignet sont si clairs que l’EMG peut détecter les mouvements des doigts de seulement un millimètre, ce qui signifie que la saisie peut se faire sans effort.

Selon The Verge, ces bracelets peuvent théoriquement faire beaucoup plus. Par exemple, ils pourraient suivre les signaux nerveux que votre cerveau envoie à vos doigts pendant que vous tapez, afin que vous puissiez taper sur un clavier virtuel sans boutons physiques.

Adaptation du bracelet VR

Et contrairement à un clavier normal, les bandes peuvent s’adapter lentement à la façon dont vous tapez. Elles peuvent ainsi « apprendre » la façon dont vos doigts bougent lorsque vous faites des fautes de frappe courantes, puis les corriger automatiquement et saisir ce que vous vouliez probablement taper à la place.

Facebook affirme que son système sera capable de s’adapter aux comportements individuels de ses utilisateurs en utilisant l’apprentissage automatique pour prédire leurs goûts, leurs aversions et autres intérêts, en temps réel, rapporte la BBC.

« Le système apprend quelque chose sur votre emplacement et des objets clés, comme vos chaussures de course ou la reconnaissance de votre activité », a déclaré Tanya Jonker, responsable scientifique de la recherche des Reality Labs de Facebook.

« Et il apprend que, par le passé, vous avez souvent lancé votre application de musique lorsque vous quittez votre maison avec ces chaussures. »

« Il vous demande ensuite si vous souhaitez écouter votre musique et vous permet de le confirmer d’un simple clic. » C’est une prochaine étape passionnante pour la RV, cependant les bandes vont collecter beaucoup de données.

Programme de neuroéthique

Facebook a mis en place un programme de neuroéthique pour examiner les implications de ces technologies en matière de vie privée, de sûreté et de sécurité, mais les gens devront encore avoir confiance que les données collectées en fonction de la façon dont leur corps bouge ne sont pas compromises.

Ray Walsh, expert numérique de ProPrivacy, a déclaré à BBC News que les consommateurs devaient s’assurer de rester informés de la quantité de données qu’ils partagent avec l’entreprise, alors que la technologie commence à se répandre dans le grand public.

« La possibilité d’exploiter les mouvements oculaires et les impulsions nerveuses des gens pour détecter s’ils sont intéressés par un contenu offre un potentiel infini pour le capitalisme de surveillance », a-t-il déclaré.

« Les législateurs devraient examiner de près la légalité de cette nouvelle collecte de données et de son utilisation ultérieure afin de s’assurer que les consommateurs sont correctement protégés. »


Les contenus sur les mêmes sujets :
Accessoire VR, Facebook VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.