Les futurs casques de réalité virtuelle de Facebook devraient capturer les expressions faciales des utilisateurs pour des avatars numériques plus réalistes, déclare le PDG Mark Zuckerberg.

Mark Zuckerberg
Mark Zuckerberg fondateur de Facebook

Dans une interview podcast pour The Information, Zuckerberg s’est exprimé sur la prochaine décennie dans le domaine de la réalité virtuelle et augmentée, y compris les futurs appareils de RV Oculus. « Une des choses qui m’enthousiasment vraiment pour les futures versions, c’est l’intégration du suivi des yeux et du visage, parce que si vous êtes vraiment enthousiaste à propos de la présence sociale, vous voulez vous assurer que l’appareil possède tous les capteurs pour animer des avatars réalistes afin de pouvoir bien communiquer comme ça », dit Zuckerberg.

« VOUS VOULEZ VOUS ASSURER QUE L’APPAREIL A TOUS LES CAPTEURS POUR ANIMER DES AVATARS RÉALISTES ».

Zuckerberg dit que les changements matériels sont un point majeur pour la construction d’avatars. Dans la RV, « les choses les plus importantes sur lesquelles nous nous concentrons maintenant sont, comment intégrer plus de capteurs pour créer une meilleure expérience sociale dans l’appareil », dit-il. « Quand je pense à l’état d’avancement de la RV aujourd’hui, je pense à l’expérience, il y a de très bons jeux et des expériences différentes. Mais j’aimerais arriver au point où vous avez des avatars réalistes de vous-même, où vous pouvez établir un véritable contact visuel avec quelqu’un et avoir des expressions réelles qui se reflètent sur votre avatar ».

Facebook a publié de multiples itérations d’avatars de RV, et Zuckerberg dit qu’une nouvelle génération d’avatars est en route plus tard cette année, avec des versions plus réalistes au-delà. Il a comparé la qualité souhaitée avec l’outil MetaHuman d’Epic, qui permet aux animateurs de produire des visages virtuels très détaillés, mais il souhaite que Facebook génère ce genre d’avatars grâce à l’apprentissage automatique à grande échelle.

« NOUS NE PENSONS PAS QUE LES GENS VONT VOULOIR SE CREUSER LA TÊTE POUR UTILISER LA RÉALITÉ VIRTUELLE OU AUGMENTÉE ».

Sinon, l’interview de The Information confirme plusieurs domaines d’intérêt connus pour Facebook. Zuckerberg indique qu’Oculus envisage déjà du matériel « Quest 3 et 4 », une indication que Facebook reste engagé dans la conception de la RV autonome de Quest dans un futur proche. Facebook s’intéresse aussi activement à la réalité augmentée, avec le lancement d’une paire de lunettes intelligentes dans le courant de l’année, mais M. Zuckerberg réitère qu’ils n’auront pas d’éléments visuels standards de RA.

Il a également discuté de l’acquisition par Facebook de CTRL-Labs, qui fabrique des brassards qui détectent et interprètent les signaux neuronaux, une alternative partielle aux interfaces cerveau-ordinateur invasives comme le Neuralink d’Elon Musk. « Nous ne pensons pas que les gens vont vouloir se faire percer la tête pour utiliser la réalité virtuelle ou augmentée », déclare M. Zuckerberg. Il note que Neuralink a des applications très réelles, en particulier pour les technologies médicales comme les membres prothétiques. « Mais en fin de compte, je ne pense pas que cela fera partie d’un produit de consommation qui sera bientôt proposé ».


Les contenus sur les mêmes sujets :
Facebook VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *