La société italienne inVRsion, une start-up de réalité virtuelle au service du commerce de détail, a levé 3 millions d’euros lors de son troisième tour de table, qui s’est achevé le 30 avril. Cela porte à 4,5 millions d’euros le total des fonds levés par la société.

visualisation d'un magasin VR sur InVRsion
visualisation d’un magasin VR sur InVRsion

inVRsion, fondée en 2015 par Matteo Esposito, Paolo Pascolo, Flora Caroli et Luca Ferrari Trecate, est une société spécialisée dans la simulation d’espaces de vente au détail, de showrooms, de produits et d’expériences d’achat. Ces services de réalité virtuelle soutiennent les activités B2B telles que les négociations commerciales, la recherche et la formation des acheteurs, ainsi que les activités B2C, comme le commerce électronique en réalité virtuelle. Actuellement, le logiciel propriétaire d’inVRsion, ShelfZone, est utilisé dans le secteur des biens de consommation courante par un certain nombre de grandes entreprises mondiales de vente au détail, et la start-up bénéficie de la confiance d’acteurs comme accenture, Nestle et pepsico.

Un ensemble de conseillers, nouveaux et existants, ont participé à ce nouveau cycle de financement. BackToWork24 Srl et Invest Italy SIM Spa ont couvert à eux seuls 50 % du tour, et un certain nombre d’autres investisseurs y ont également participé, notamment Italian Angels for Growth, la holding milanaise Finbeauty Srl et LiftT Spa. En outre, des investisseurs des tours précédents, des personnalités et des membres du conseil consultatif, tels que Mainardo de Nardis (entrepreneur et ancien PDG du groupe Omnicom), ont également participé.

De plus, la startup a annoncé que De Nardis (investisseur, directeur et conseiller) a rejoint le conseil consultatif d’inVRsion aux côtés de Lorenzo Thione et Eugenio Perrier. Leur expertise sera utilisée pour soutenir la startup dans son développement aux États-Unis, en commençant par sa filiale récemment établie à New York.

Matteo Esposito, co-fondateur et PDG d’inVRsion, a expliqué : « Depuis le début, inVRsion s’est spécialisée dans la standardisation des processus liés à la numérisation des produits en 3D et dans le développement d’un logiciel de conception et de personnalisation des espaces de vente au détail par le biais de la réalité virtuelle, qui peut être rempli dynamiquement de produits, géré de manière autonome par les clients et connecté à leurs processus de vente existants. Bientôt, notre plate-forme tirera parti des technologies émergentes Edge Cloud et 5G pour faire passer l’expérience d’achat virtuel d’un contexte B2B à un contexte B2C, en réinventant le paradigme du commerce électronique. Je tiens à remercier nos investisseurs qui croient en ce projet ambitieux ».

Il convient également de noter que pour aider à faire face à l’urgence du Covid-19, la start-up a annoncé de nouvelles solutions pour les secteurs de la mode et du luxe, afin de virtualiser et d’améliorer l’efficacité des processus de distribution et de vente au niveau des entreprises.

Fabrizio Dini, directeur général d’inVRsion, a poursuivi en expliquant : « Nos jumeaux numériques 3D sont parfaits et peuvent être présentés dans un magasin ou une salle d’exposition virtuelle par le biais de notre plateforme ou figurer sur une page web, offrant aux utilisateurs l’expérience produit la plus précise, où ils peuvent évaluer les détails de la marchandise ainsi que toute alternative concernant les couleurs, les matériaux et les finitions. Le format 3D Commerce représentera une nouvelle norme pour la visualisation des produits sur les sites web de commerce électronique et dans les applications AR/VR ».


Les contenus sur les mêmes sujets :
VR et marketing

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *