Le géant des médias sociaux Facebook Inc. fait un grand pas vers la réalité augmentée après avoir conclu un accord avec le fabricant britannique d’appareils Plessey Semiconductors Ltd.

lunettes de réalité augmentée (AR)
Photo de lunettes de réalité augmentée (AR)

Selon les termes de l’accord annoncé hier, Plessey accordera une licence de sa technologie AR (réalité augmentée) à Facebook et consacrera l’ensemble de sa production à la société de médias sociaux pour les « prochaines » années.

Facebook a déclaré qu’il prévoyait de construire un « facteur de forme des lunettes qui permet aux appareils de fondre afin que nous puissions être plus présents avec nos amis, nos familles et notre entourage » et que ce projet prendrait « des années » à réaliser.

Plessey est spécialisé dans la fabrication d’écrans à microLED pour les casques AR et les écrans montés sur la tête. L’entreprise a été fondée en 2010 et s’est d’abord concentrée sur la fabrication d’éclairages à haute puissance, mais en 2017, elle s’est tournée vers le marché des écrans microLED.

C’est ce dernier détail qui semble être essentiel. MicroLED est une nouvelle technologie d’affichage émergente que beaucoup croient supérieure aux technologies LCD et OLED existantes. MicroLED est similaire à OLED en ce sens qu’il est auto-émissif, mais son principal avantage est qu’il est beaucoup plus lumineux et plus économe en énergie. En tant que tel, MicroLED est considéré comme idéal pour les appareils de RA, qui devraient être utilisables même en plein soleil, tout en étant équipés d’une petite batterie.

Les grands fabricants d’écrans tels que Samsung Electronics Co. Ltd. et Sony Corp. se concentreraient sur la recherche de la technologie MicroLED et ont déjà présenté des écrans commerciaux, mais à ce jour, personne n’a réussi à mettre au point un produit abordable pour le marché grand public. Plessey est cependant différent, car il se concentre principalement sur les micro-écrans, plutôt que sur les grands panneaux pour les téléviseurs et les smartphones.

L’année dernière, la société a réalisé une première mondiale en construisant un micro-afficheur monolithique de 1080 pixels avec des MicroLEDs adressables individuellement. À l’époque, elle a déclaré que cette approche devrait lui permettre de construire des écrans plus rapidement et à moindre coût que l’autre méthode qui consiste à coller des MicroLED individuels sur un substrat. Elle peut également fabriquer des écrans de résolution 4K de taille similaire en utilisant la même technique, a-t-elle ajouté.

Cela peut expliquer pourquoi Apple était également intéressé par un morceau de Plessey. Selon un rapport publié dans The Information Monday, le fabricant d’iPhone aurait tenté de racheter la société pour renforcer ses propres intérêts dans la RA, mais n’a pas réussi à s’entendre sur les conditions.

L’intérêt de Facebook pour la RA n’est pas un secret. La société a fait la une des journaux il y a six ans lorsqu’elle a payé la somme colossale de 3 milliards de dollars pour acquérir le fabricant de casques de réalité virtuelle Oculus VR Inc. et le fondateur et directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré à plusieurs reprises qu’il considérait la RA et la RV comme le « prochain grand pari » de la société.

Plus récemment, Facebook a acquis la start-up de vision par ordinateur Scape Technologies Ltd. dans le but de développer ses capacités de RA. Scape aurait construit un moteur de localisation conçu pour la réalité augmentée à l’échelle de la ville. En utilisant un « moteur visuel » basé sur le nuage “Cloud”, la technologie peut construire et référencer des cartes 3D dans le nuage, permettant aux appareils d’exploiter une perception unifiée du monde qui les entoure.

En septembre dernier, Facebook travaillait avec une société appelée Luxottica Group SpA qui possède des marques telles que Ray Ban et Oakley, pour construire des lunettes de réalité augmentée qui pourraient un jour remplacer les smartphones.

On ne sait pas encore quelles sont les capacités d’un appareil Facebook/Plessey, mais l’analyste de Constellation Research Inc. Holger Mueller a déclaré à SiliconANGLE que le géant des médias sociaux possède de nombreuses informations et données qui pourraient être utilisées pour faire fonctionner un casque de réalité augmentée.

« Ils vont essayer, mais si cela échoue, ce ne serait pas le premier géant de la technologie à avoir le nez en sang ici, car Google et Microsoft ont tous deux essayé mais n’ont pas atteint leurs objectifs », a déclaré Mueller. « Mais ne dites jamais jamais. Quelqu’un réussira à craquer cette catégorie tôt ou tard ».

« Facebook a raté le marché de l’intégration profonde avec les smartphones, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles il a commencé tôt dans la VR en achetant Oculus« , a déclaré l’analyste Patrick Moorhead à SiliconANGLE.  « Je ne suis donc pas surpris par ce marché avec Plessey. »


Les contenus sur les mêmes sujets :
Facebook, lunettes AR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *