Les masques de plongée à réalité augmentée pourraient être la réponse aux erreurs courantes de la plongée sous-marine et améliorer les opérations sous-marines.

Les masques de plongée en réalité augmentée pourraient être l’avenir de la plongée archéologique, des opérations navales et de nombreuses activités aquatiques récréatives. Les start-ups de la RA, ainsi que la marine américaine, explorent la capacité de la technologie immersive à rendre la plongée plus sûre pour tous les types de plongeurs.

Qu’est-ce qu’un masque de plongée en réalité augmentée ?

La réalité augmentée superpose des éléments visuels à un environnement réel. Depuis les années 90, les avions de chasse sont équipés de cette technologie. Elle permet aux pilotes de voir des statistiques cruciales comme l’altitude et la vitesse sans avoir à regarder constamment leurs commandes.

De même, les plongeurs doivent faire attention à différents facteurs de sécurité, notamment la profondeur, le temps de plongée et le temps sans palier. Pour de nombreux plongeurs inexpérimentés, il est facile de perdre la notion du temps sous l’eau, surtout lorsqu’on s’amuse à observer la vie marine. Cela peut avoir des conséquences très dangereuses, voire mortelles.

La RA pourrait contribuer à changer cela en rendant les informations sur la plongée beaucoup plus accessibles aux plongeurs. Avec des masques de plongée pilotés par la RA, les plongeurs ne perdront pas de vue leur profondeur ou leur réserve d’air lorsqu’ils admireront les coraux. Si elle s’avère efficace, la RA pourrait même changer la plongée technique, qui est bien plus risquée que la plongée récréative.

Les masques de plongée à reconnaissance optique peuvent-ils améliorer la sécurité ?

Les masques de plongée en réalité augmentent potentiellement la sécurité sous-marine, et quelques start-ups technologiques ont tenté de développer des masques en réalité augmentée pour répondre aux problèmes courants de la plongée. C’est notamment le cas de SightEcho, qui a lancé un projet de RA appelé Mirage en 2018.

masques de plongée AR
masques de plongée AR

Mirage dispose d’un écran transparent qui indique le temps de plongée, la profondeur, la limite de non-décompression (NDL) et la direction. En plus de rendre les plongées plus pratiques pour les plongeurs inexpérimentés, il est conçu pour réduire les risques potentiels.

Toutes les données sont affichées dans la partie supérieure du masque, de sorte que la vision du plongeur ne soit pas obstruée. Fabriqué en verre trempé, l’écran est conçu pour résister à une forte pression sous-marine. Son revêtement hydrophile permet de réduire la tension de surface et d’éviter la condensation.

Possibilité d’annulation ?

Cependant, le projet pourrait avoir été mis en pause ou entièrement annulé car aucune mise à jour n’a été publiée récemment. On a contacté SightEcho mais on n’a pas reçu de réponse. Le site officiel de Mirage indique que le projet est toujours dans sa phase de test bêta, bien que son formulaire d’inscription ne soit pas actif. On ne peut pas confirmer l’avancement du projet à ce jour.

La marine américaine, quant à elle, semble avancer à grands pas dans ses initiatives de RA. Elle a développé un prototype de casque de plongée en RA appelé Diver Augmented Visual Display. Également connu sous le nom de DAVD, ce casque de RA optimise la conscience de la situation, ce qui permet aux plongeurs d’être conscients de l’environnement sous-marin et des dangers potentiels à proximité.

Le DAVD peut aider les plongeurs à trouver des objets coulés, comme des avions ou des navires abattus. Il peut même aider les plongeurs à naviguer, en leur permettant de trouver une cible sous l’eau dans des conditions de faible visibilité. En outre, le DAVD peut aider les unités de plongée navale à réparer les navires.

blank

Équipé d’un affichage tête haute transparent, le DAVD permet aux plongeurs de voir des données superposées à la vue qu’ils ont de leur environnement réel. L’année dernière, la marine américaine s’est associée à la NASA pour tester le système DAVD de deuxième génération développé par Coda Octopus Group. Le nouveau système comporte des améliorations telles que la capture numérique d’images fixes et de vidéos dans des conditions de très faible luminosité.

Les masques de plongée à réalité augmentée sont-ils prêts pour les consommateurs ?

La faisabilité des équipements de réalité augmentée pour les activités sous-marines s’est accrue grâce aux progrès de la technologie. Cependant, les masques de plongée à réalité augmentée ne sont pas tout à fait prêts pour la consommation de masse.

En théorie, les masques de plongée à réalité augmentée semblent être une excellente alternative aux ordinateurs de plongée. Si les informations dont vous avez besoin clignotent devant vos yeux, vous n’oublierez jamais de vérifier votre consommation d’air, votre profondeur, etc.

Il est encore trop tôt pour déterminer si les masques de plongée à réalité augmentée peuvent rendre la plongée plus sûre. S’il est facile de spéculer sur ses avantages potentiels, il est également important de reconnaître qu’ils peuvent comporter des risques.

Un masque à réalité augmentée peut-il être utilisé comme alternative aux ordinateurs de plongée ? Si un masque ne projette pas d’informations cruciales pour la plongée, que doivent faire les plongeurs ?

Espérons que nous n’aurons pas à attendre trop longtemps pour obtenir nos réponses. Pour l’instant, nous pouvons nous contenter de notre équipement actuel et améliorer nos compétences.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Réalité augmentée

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 27 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.