On pourrait penser qu’une technologie qui nous permet soit de nous échapper soit d’améliorer notre vision de la réalité connaîtrait une énorme poussée de popularité en ces temps de folie. Il s’agit de la 5G.

5G
5G

Mais la vérité est que, bien qu’il y ait certainement eu des améliorations dans la vente d’appareils, d’applications et de services offrant la réalité virtuelle (RV), la réalité augmentée (RA) ou la combinaison appelée réalité mixte (RM), ils restent un marché de niche.

Une partie du problème est que la technologie qui alimente ces dispositifs d’affichage montés sur la tête est encore coûteuse. Les produits doivent également être perfectionnés pour atteindre le type d’effet de surprise que beaucoup de gens attendent. Enfin, beaucoup d’entre eux sont relativement grands et deviennent inconfortables à porter, ne serait-ce que pour de courtes périodes.

Heureusement, un certain nombre d’initiatives importantes et de nouvelles technologies commencent à se mettre en place pour permettre la mise au point du type d’appareils légers mais toujours aussi performants que la plupart des observateurs de l’industrie estiment nécessaires pour que les produits AR/VR/MR se généralisent. Il n’est pas surprenant que l’un d’entre eux soit la 5G.

blank
Un homme portant un casque de réalitée augmentée (Getty Images)

L’évolution de l’affichage

Le défi fondamental du concept de casque AR/VR/MR est que la plupart des gens ne sont prêts à porter sur leur visage qu’un objet de la taille et du poids de lunettes de soleil ou de lunettes de prescription normales. Malheureusement, il n’est pas possible pour l’instant d’adapter à cette taille les technologies informatiques, graphiques et d’affichage nécessaires pour créer une expérience virtuelle ou de réalité augmentée de haute qualité.

Par conséquent, nous commençons à voir un certain nombre d’entreprises expérimenter des conceptions qui séparent les éléments informatiques de l’écran de verre monté sur la tête. En général, ces conceptions utilisent un smartphone et une connexion câblée aux lunettes pour fournir une expérience complète.

Récemment, la rumeur disait qu’Apple travaille sur un appareil de ce type, potentiellement avec une connexion sans fil entre un iPhone et un écran de type lunettes. La plupart des observateurs d’Apple pensent cependant que « Apple Glass » est plus une fiction qu’une réalité, et qu’il faudra encore plusieurs années pour le réaliser, même s’il s’agit d’une réalité.

Quoi de neuf dans la RA ? 5G

Lors du salon Augmented World Expo, le fabricant de puces pour smartphones et réseaux 5G Qualcomm, en collaboration avec un certain nombre de fabricants de smartphones et de fournisseurs de télécommunications du monde entier, a annoncé plusieurs nouvelles options intéressantes avec ce type de conception en deux parties qui devraient être lancées cette année.

Baptisés XR Viewers, ces écrans montés sur la tête de compagnies comme NReal, Panasonic, Pico et Oppo se connectent via un câble USB-C à certains smartphones 5G Qualcomm Snapdragon 855 ou 865 de fournisseurs tels que OnePlus, Oppo, Asus et d’autres.

Qualcomm a également discuté des détails de son programme XR optimisé, qui garantit que tous les différents visionneurs XR et les smartphones compatibles suivront les mêmes spécifications techniques essentielles et les mêmes normes logicielles afin de garantir qu’ils puissent travailler ensemble en toute transparence.

Une partie essentielle du fonctionnement de ces appareils est une connexion 5G, et c’est là que les opérateurs, comme Verizon aux États-Unis, entrent en jeu. Afin d’obtenir une qualité d’image très réaliste, ainsi que des informations spécifiques à un lieu, ces visionneuses XR et les smartphones qui les accompagnent s’appuient également sur une connexion informatique en Cloud.

En utilisant la connexion 5G rapide et à faible latence (c’est-à-dire avec un temps de latence extrêmement court), les applications fonctionnant sur les visionneuses peuvent obtenir des images à résolution encore plus élevée à partir du Cloud. Cela peut rendre l’expérience d’utilisation de ces écrans montés sur la tête encore plus convaincante et présente l’avantage supplémentaire d’intégrer des détails spécifiques au lieu.

Casques et 5G

Microsoft a annoncé qu’il ajouterait des capacités 5G à son casque HoloLens 2 MR, plus orienté vers les entreprises, d’ici cet automne, par le biais d’un module d’extension. Contrairement aux visionneuses XR, l’HoloLens 2 intègre tous les éléments informatiques à l’intérieur du casque, mais le résultat est un appareil plus lourd et plus coûteux.

Comme les XR Viewer, l’HoloLens 2 tirera parti de la connexion 5G pour donner accès aux ressources de l’informatique en Cloud (dans ce cas, de Microsoft Azure). Microsoft utilise un concept appelé « ancres spatiales » pour faire des choses comme permettre à plusieurs personnes portant l’HoloLens d’interagir avec les mêmes objets virtuels. Ces possibilités d’interaction, et d’autres, expliquent la valeur des connexions 5G.

Bien entendu, tous les casques AR/VR/MR n’utilisent pas une connexion 5G. Le populaire Oculus Quest, par exemple, qui est également un appareil intégré et autonome, n’utilise que le WiFi et il est conçu principalement pour une utilisation en intérieur. De même, le nouveau Reverb G2 de HP, qui offre la plus haute résolution de tous les casques RV, se branche sur les PC et n’utilise que des connexions Wi-Fi.

Cependant, lorsque nous regardons vers l’avenir, nous nous attendons à pouvoir utiliser la réalité augmentée ou mixte partout où nous allons. Outre les exemples les plus connus de la possibilité d’en apprendre davantage sur des objets ou des lieux du monde réel simplement en les regardant (ou peut-être en se faisant rappeler le nom d’une personne par un minuscule haut-parleur ou par des écouteurs connectés en la regardant), la RA et la RM promettent de nous donner de nouvelles façons d’apprendre comment les choses fonctionnent, de jouer à des jeux plus interactifs, et bien plus encore.

Dans ce type de scénario et dans d’autres, les avantages d’une liaison 5G toujours connectée commencent à apparaître très clairement.


Les contenus sur les mêmes sujets :
5G, réalité mixte

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *