Airbus est en train de développer un outil de formation au vol en réalité virtuelle conçu pour permettre une certaine flexibilité dans la formation. Cet outil, qui sera disponible dans le courant de l’année, sera initialement destiné à l’A320, a déclaré Rémi Maillard, vice-président senior des services d’Airbus. L’outil, qui comprend un casque et des commandes manuelles, est conçu pour compléter la formation sur simulateur de vol, permettant aux pilotes de répéter les procédures où et quand ils le souhaitent, a déclaré Airbus (Chalet CD23-35).

Airbus Industrie
Airbus Industrie

Bien que n’étant pas présent au salon, M. Maillard a fait remarquer que les circonstances actuelles entourant le coronavirus décourageaient l’exposition de tels systèmes interactifs, Airbus espère présenter le système lors d’un événement ultérieur.

L’outil de réalité virtuelle fait partie d’une approche holistique qu’Airbus prévoit d’aider à soutenir un flux de futurs pilotes. Cela inclut le développement d’un programme de formation de cadet pilote ab initio. En 2019, le constructeur a ouvert ses premiers centres de formation ab initio. Les deux premiers, à Mexico et en France font partie de plans visant à développer 20 installations de ce type d’ici 2025. Ces académies sont conçues pour accueillir de nouveaux étudiants jusqu’au niveau de la licence de pilote. Les candidats recevront une formation au sol et en vol.

Ces centres viennent s’ajouter aux 18 centres de formation d’Airbus destinés à former les pilotes sur sa gamme d’avions. L’un des plus grands se trouve à Singapour, équipé de huit simulateurs pour l’A320 jusqu’à l’A380. M. Maillard a souligné la nécessité de répondre aux besoins de formation dans la région Asie-Pacifique, où l’on estime que 220 000 pilotes seront nécessaires au cours des 20 prochaines années.

L’accent mis sur la formation s’inscrit dans le cadre d’un effort multiforme d’Airbus pour développer son portefeuille de services, avec l’ambition de devenir un fournisseur de services d’une valeur de 10 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie. Le portefeuille de services de la compagnie a rapporté 3,5 milliards de dollars en 2018. Il connaît une croissance annuelle à deux chiffres grâce à la création d’activités de maintenance, de soutien aux opérations aériennes et de modernisation. Cette croissance est due à une forte poussée vers les offres numériques et à la gestion de la prévisibilité par l’accès aux données.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Airbus, Formation pilote, formation VR

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *