Magic Leap, une société de réalité augmentée (AR) mystérieuse et bien financée, est enfin prête à sortir son premier casque AR.

Aujourd’hui, la société a annoncé qu’elle va commencer à expédier l’édition Magic Leap One Creator. Le modèle, qui sera mis à la disposition des développeurs en « quantités limitées », constitue la plus vaste distribution de la technologie, qui a fait l’objet d’un battage médiatique pour son caractère secret et son financement massif.

Selon Crunchbase, la société a levé 2,3 milliards de dollars sans jamais sortir un produit, ce sont des investissements qu’on a l’habitude de voir chez les grandes sociétés comme Google ou Alibaba.

Ce nouveau casque AR ne sera pas à la portée de tout le monde. Selon Magic Leap, la première édition coûtera 2 295 dollars (environ 1990 euros) et comprendra le casque, le pack informatique, le contrôle manuel, les chargeurs et quelques applications.

Photo du Magic Leap One Creator
Casque AR Magic Leap One Creator
Source : techpowerup.com

« Rejoignez-nous dans un voyage époustouflant dans les limites de la créativité humaine », a déclaré la compagnie dans un communiqué de presse. « Magic Leap One Creator Edition est un système informatique spatial qui donne vie au contenu numérique dans le monde réel. Sa conception et sa technologie uniques laissent entrer des ondes lumineuses naturelles ainsi que des champs lumineux synthétiques qui permettent aux créateurs de créer des expériences interactives incroyablement crédibles et de créer des univers dans notre monde. Et ce n’est que le début. »

Alors que One Creator Edition s’adresse clairement aux développeurs, il est aussi livré avec quelques programmes pour le consommateur. Il y a Tónandi, une collaboration entre Sigur Rós et Magic Leap Studios, qui permet aux utilisateurs de regarder et d’entendre le groupe islandais en train de produire dans l’AR.

Un autre programme baptisé Create, que Magic Leap décrit comme une « expérience de réalité mixte dans un sandbox « qui permet aux utilisateurs de peindre, de créer et de dessiner dans l’AR. Cela donne aussi des signes de la façon dont l’AR pourrait transformer notre monde réel en quelque chose de plus magique. Par exemple, une maison qui semble être sous l’eau ou un chevalier et un dinosaure se battant sur une table basse.

Bien que la réalité virtuelle ait un peu tardé à être adoptée par les consommateurs, la réalité augmentée serait plus rapide dans son développement commercial, selon les avis des experts. Cela est due au fait que l’AR peut être utilisée sur les appareils tels que les smartphones et les tablettes sans le besoin d’un casque.

Apple, Facebook et Google sont parmi les plates-formes qui ont libéré leurs propres développeurs pour qu’ils travaillent sur l’AR, tandis que Snapchat et le créateur de Pokemon Go, Niantic, ont fait leurs propres jeux ces dernières années.

Wayfair, qui a utilisé Magic Leap pour créer un moyen de placer des meubles dans un environnement réel, fait partie des premiers partenaires. (IKEA a déjà fait cela, mais la société suédoise n’a besoin que d’un iPhone.)

Les développeurs AR sont parmi les premiers à mettre la main sur le casque, ils déclarent qu’il y a beaucoup de potentiel pour les fonctionnalités Magic Leap qui incluent une technologie de suivi des yeux et des mains et qui permet au casque d’interagir plus naturellement avec le corps d’une personne. Cependant, beaucoup affirment que les révélations pourraient avoir nui à son potentiel, du moins à court terme.

“Je pense qu’il y a eu beaucoup de conflit pour ce lancement et que cela aurait pu nuire à notre position dans l’industrie”, a déclaré Marc Jensen, directeur de l’innovation à l’agence Space150. “La réalité ne répondra pas aux attentes d’aujourd’hui, en particulier avec les superbes vidéos promotionnelles qu’ils ont diffusées. Ce casque a établi un changement, mais c’est une autre étape dans la progression vers la prise en charge de la réalité augmentée en tant que plate-forme informatique dominante du futur. Les gens qui veulent que cet avenir soit là dès maintenant vont être déçus.” D’un autre côté, cela ne devrait pas empêcher les marques et les agences d’expérimenter, a déclaré Jensen.

D’autres qui n’ont pas encore essayé One Creator Edition sont impatients de mettre la main sur ce nouveau casque AR. Courtney Harding, co-fondatrice de l’agence AR / VR Friends With Holograms, a déclaré qu’elle prévoyait d’acheter un casque pour son bureau. Cependant, elle a poursuivi que tout le conflit médiatique qui s’est passé aux débuts aurait pu créer une pression inutile.

Il y a aussi une autre rumeur : Apple va-t-il lancer son propre casque AR ? Alors qu’Apple a été discret, de nombreuses rumeurs ont circulé selon lesquelles la société américaine laisse les autres annoncer leurs produits pendant qu’elle travaille sur un nouvel appareil.

À l’heure actuelle, dans le cycle d’adoption en masse, la réalité augmentée et la réalité virtuelle restent entre les mains des innovateurs et des premiers utilisateurs. Mais lorsqu’il y aura plus d’utilisateurs de cette technologie, le prix baissera.

Tom Goodwin, chef de l’innovation chez Zenith, a déclaré que les gens ont tendance à acheter des solutions, pas des appareils. Par exemple, les gens ont acheté l’iPhone pour avoir accès à Internet et ils achètent des téléviseurs pour regarder les documentaires, les films…
Selon Goodwin, la réalité augmentée, comme celle de Magic Leap, pourrait également être considérée comme une métaphore de la manière dont nous devrions percevoir et interagir avec le monde réel et le monde numérique.

« Je pense que les gens qui travaillent dans le monde de la technologie ne sont pas nécessairement aussi doués pour travailler dans des société », a-t-il déclaré. « Ils pensent que c’est du matériel et du code quand il s’agit d’humanité et d’empathie. »

Partagez ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *