Lorsque U2inSL, un groupe d’utilisateurs du monde virtuel en ligne Second Life, a « joué » un « concert live » gratuit sous la forme de représentations d’avatars en basse résolution des méga-rockeurs irlandais U2 en 2006, je pense que personne ne pensait être témoin de l’avenir de la musique live.

Une foule de fans limitée par COVID-19 socialement distants se rendra à Red Rocks pour écouter Gasoline Lollipops le 14 septembre
Une foule de fans limitée par COVID-19 socialement distants se rendra à Red Rocks pour écouter Gasoline Lollipops le 14 septembre

Bien sûr, pour être tout à fait juste, je n’étais pas vraiment « là » ce jour fatidique en ligne. Je me souviens surtout d’avoir vu les images de ces images polygonales de Bono, The Edge, et, euh, de ces deux autres gars de U2 sur YouTube l’année suivante, recouvertes d’une couverture idiote et sans air de ce que je présumais être de la J-pop très enthousiaste, publiée sous le titre The Linuxbyrds – live @ CYBERSPACE. Et, comme la plupart de mes amis qui ont vu cette vidéo à l’époque, j’ai trouvé tout cela assez amusant.

Cependant, comme tout le monde continue à chercher des solutions à la pénurie de musique en direct dans le sillage de la pandémie COVID-19, je suppose qu’il était inévitable que la conversation se tourne vers la question de la réalité virtuelle. Et qui sait ? Nous pourrions tous rejoindre U2inSL, The Linuxbyrds et Duran Duran (qui, contrairement au vrai U2, avait en fait une présence officielle et sanctionnée dans le Second Life susmentionné) dans un avenir proche.

Le 25 août, la plateforme de musique en direct et en réalité virtuelle MelodyVR, basée à Londres, a annoncé l’acquisition de la société mère de Napster, Rhapsody International, signalant qu’un mariage entre la diffusion de musique en continu et les performances en direct sur VR est probablement imminent.

« Pour les fans de musique d’aujourd’hui, la musique en direct et la musique enregistrée sont intrinsèquement liées », déclare Anthony Matchett, PDG de MelodyVR, à propos de l’annonce faite sur le site web de MelodyVR. « Nous sommes aussi impatients de voir nos artistes préférés se produire en direct que d’écouter leurs albums. Notre achat de Napster, l’un des premiers perturbateurs de l’industrie de la musique, est né de notre souhait de fournir la meilleure expérience musicale au monde, disponible de manière transparente sur les médias audio et visuels et présentant à son tour un véritable service musical de nouvelle génération ».

Vous vous souvenez sans doute de Napster à l’époque des premiers partages de fichiers peer-to-peer entre 1999 et 2001, avant que, comme l’histoire populaire le veut, le plaisir de tous ne soit mis fin à lui seul par Metallica. Cependant, au fil des ans, Lars Ulrich a troqué sa caisse claire contre une boîte de haricots cuits vide, et le nom de Napster est réapparu sous la forme d’un magasin de musique en ligne payant et d’un service de streaming par abonnement.

Cette tentative de fusion de la diffusion en continu par abonnement, le principal moyen de consommation de musique pour de nombreuses personnes, et d’un simulacre de spectacle en direct n’est pas une surprise. On suppose que les principaux éléments de mystère seront la forme que prendra ce nouveau service et la manière dont les éléments de RV/réalité augmentée seront subtilement (ou fantastiquement) intégrés dans la nouvelle expérience de « performance en direct ». Pendant la pandémie, MelodyVR a accueilli des émissions de John Legend, Cypress Hill, Kesha et d’autres.

Quant à moi, je resterai sceptique jusqu’au retour des Linuxbyrds et je validerai vraiment l’inévitable expérience de divertissement dans le cyberespace à laquelle nous nous brancherons tous.

« Je suppose qu’il était inévitable que la conversation se tourne vers la question de la réalité virtuelle. »

En attendant, cependant, les vedettes du rock de Boulder, Gasoline Lollipops, adoptent une approche plus traditionnelle du spectacle en direct, deux spectacles à l’amphithéâtre Red Rocks le lundi 14 septembre à 17h30 et 20h30. En raison, bien sûr, de mesures de précaution de distanciation sociale, seul un nombre limité de billets pour chaque set est en vente.

Gasoline Lollipops a récemment été nommé n° 3 parmi les meilleurs artistes du Colorado de tous les temps par les auditeurs de la station Colorado Sound 105.5 FM de Greeley, et le groupe s’apprête à sortir un nouveau LP, All the Misery Money Can Buy, le 11 septembre par le biais de Soundly Music. Pour vous mettre dans l’ambiance, vous pouvez consulter trois singles du prochain LP : Écoutez le groupe s’adonner à des excursions inspirées du gospel sur la chanson titre et sur « Get Up ! », tout en augmentant le volume pour une prise de son intense sur « Sinnerman » de Nina Simone.

Voir aussi : Jean-Michel Jarre déclare que le concert en réalité virtuelle sera « comme Matrix »


Les contenus sur les mêmes sujets :
VR utilisations

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *