Le programme RiseHY utilise la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle pour attirer des jeunes candidats vers l’industrie hôtelière.

Il n’y a pas un grand nombre de chômeurs, mais il y a plusieurs personnes aux États-Unis qui luttent pour trouver un emploi.
La chaîne hôtelière mondiale Hyatt Corp est en collaboration avec RiseHY, elle utilise le nouveau programme d’embauche communautaire basé sur la réalité virtuelle et les jeux pour embaucher les jeunes qui cherchent un job dans l’industrie hôtelière.

photo d'un utilisateur portant un casque VR
Un utilisateur portant un casque VR

Dans le cadre de cette initiative, les hôtels Hyatt du monde entier se sont engagés à recruter d’ici 2025, 10 000 jeunes, âgés de 18 à 24 ans, qui ne sont ni à l’école ni au travail. Selon les données du Brookings Institute, 4,7 millions de jeunes appartiennent à cette catégorie.

“Ce programme est un travail d’amour”, déclare Jessica Schultz, directrice principale de l’engagement communautaire de Hyatt. En faisant partie de philanthropie et au développement des talents, RiseHY a été conçu pour soutenir la communauté tout en aidant Hyatt à choisir les personnes talentueuses. “Il s’agit d’un bassin de talents inexploités dotés de compétences et d’ambition”, a déclaré Audrey Williams-Lee, vice-présidente des ressources humaines et de la philosophie. “Ils pourraient bien convenir à notre organisation”.
Les jeunes qui cherchent un travail viennent souvent des quartiers défavorisés et ont une expérience de travail et une éducation limitée. “Ils ne pensent même pas aux emplois dans l’hôtellerie”, a déclaré Schultz. Quand Schultz et Williams-Lee ont commencé à concevoir le projet, ils savaient qu’ils devraient combler cet écart et trouver un moyen d’aider les jeunes à imaginer une carrière dans l’hôtellerie.
Pour leur donner une idée de ce à quoi ressemblerait leur vie dans un hôtel, ils ont travaillé avec un fournisseur pour créer une application de réalité virtuelle, appelée YouVisit, permettant aux candidats de faire une visite guidée virtuelle d’un hôtel via un casque VR, de voir ce que les travailleurs font et d’apprendre ce que font les employés. Il y a différents types d’emploi dans l’hôtel : les préposés aux chambres, les hôtesses, les serveurs et le concierge. “La réalité virtuelle leur permet de voir les différents travaux et de déterminer si cela leur convient”, a déclaré Williams-Lee.

Les candidats intéressés sont également invités à remplir une évaluation en ligne, construite par Pymetrics, qui utilise l’intelligence artificielle pour évaluer les compétences et l’attitude du candidat via une série de jeux et d’exercices de raisonnement. Priyanka Jain, responsable de la croissance et chef de produit principal chez Pymetrics, explique que les jeux utilisent les neurosciences et les examens d’évaluations pour mesurer des éléments tels que l’efficacité des tâches multiples des candidats, leur capacité à filtrer les distractions et leur volonté de prendre des risques.

Le système détermine ensuite le bon candidat. “Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses”, a déclaré Jain. Cela aide Hyatt à choisir les bons candidats même si ces derniers n’ont pas de CV ou ils n’ont pas d’expérience dans un poste similaire.

L’application de réalité virtuelle et les évaluations basées sur le jeu sont conçues pour aider ces jeunes à entrer rapidement dans le processus de recrutement, mais elles devraient également contribuer à augmenter le taux de rétention et la satisfaction professionnelle en assurant que les bonnes personnes occupent les bons postes, a déclaré Schultz. “Cela créera un meilleur flux”.

Une fois les candidats sélectionnés, ils seront soit directement embauchés et dotés d’un mentor pour les soutenir dans leur rôle, soit placés dans un programme de formation de trois à six mois élaboré en partenariat avec des groupes communautaires pour leur permettre d’acquérir les compétences dont ils auront besoin dans leur travail. Une fois la formation terminée, ils peuvent être embauchés par Hyatt ou une autre industrie similaire. “Nous ne faisons pas cela uniquement pour Hyatt”, a déclaré Schultz. “Il s’agit d’aider ces jeunes à trouver une carrière dans l’hôtellerie”.

De nombreuses sociétés ont commencé à utiliser la réalité virtuelle comme un moyen de recrutement, car cette technologie permet aux recruteurs de former les futurs employés ainsi que de voir leurs vraies compétences. Imaginez que vous postulez pour un nouveau poste, et que le recruteur vous contact pour passer un test via la réalité virtuelle, serait-il amusant ou vous préférez la méthode classique avec un entretien de questions et réponses ?


Les contenus sur les mêmes sujets :
entreprises et RV

Partagez ce moment !

Publié par Al

Abdelghafour Lammamri, 26 ans, Rédacteur Web, passionné par le monde des technologies (les smartphones et la réalité virtuelle/augmentée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *