La réalité virtuelle peut transformer l’expérience des achats en ligne, la rendant sûre et sans frustration pour les consommateurs.

Achats Noel en VR
Achats Noël en VR

Cette année, les achats de cadeaux de Noël seront différents en raison de la pandémie de COVID-19. Toutefois, ce n’est peut-être pas entièrement une mauvaise chose. Au lieu de braver les embouteillages et les longues files d’attente, les acheteurs peuvent acheter des cadeaux dans le confort de leur foyer grâce à la réalité virtuelle.

La RV peut rendre les achats de Noël moins stressants et beaucoup plus sûrs, surtout dans le contexte de la crise sanitaire mondiale.

Qu’est-ce que le shopping en réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle fait passer les achats en ligne à un tout autre niveau. Au lieu de parcourir les catégories de produits des sites web de vente au détail, les acheteurs peuvent explorer des versions virtuelles des magasins. Elle tente de recréer des expériences d’achat en magasin grâce à des vues à 360 degrés des magasins de détail.

Prenons l’exemple de Dior. Ils ont réalisé une version virtuelle de leur magasin des Champs-Élysées, à Paris. Vous pouvez faire le tour du magasin, puis zoomer sur les produits dans les rayons. Vous pouvez parcourir une large gamme de produits qu’ils vendent dans le magasin réel, y compris des parfums, des bougies et des foulards.

Si, par exemple, vous vous intéressez aux parfums, vous pouvez cliquer sur un produit qui vous plaît. Vous verrez alors apparaître des fenêtres contextuelles qui vous mèneront à leur site web, où vous pourrez en apprendre davantage sur ce produit. De là, vous pouvez également faire un achat.

Même sans casque RV, les acheteurs peuvent toujours jeter un coup d’œil à partir de leur smartphone, tablette ou PC. Cependant, l’immersion sera moins grande.

Achats en réalité virtuelle durant la pandémie

De nombreux détaillants se sont tournés vers la réalité virtuelle pour améliorer l’expérience d’achat de leurs clients durant la pandémie. John Lewis, un grand magasin haut de gamme, a lancé cette année une boutique de Noël virtuelle. Comme de nombreux autres détaillants, l’entreprise a été touchée par la pandémie. En proposant des expériences d’achat amusantes et innovantes, la marque espérait augmenter ses ventes, que ce soit en ligne ou hors ligne.

La boutique virtuelle de John Lewis montre des images de leur magasin phare d’Oxford Street, dans le centre de Londres. Ils peuvent y parcourir une vaste sélection de décorations, de tables de fête et de pièces de maison.

La boutique virtuelle est un simple outil de navigation. Si les consommateurs veulent acheter quelque chose, ils doivent retourner au magasin en ligne du détaillant pour le payer. Ils peuvent également passer au magasin réel. Comme ils savent déjà ce qu’ils veulent, ils peuvent passer, payer leurs articles et partir.

Le centre commercial K11 de Guangzhou a également lancé une application de RV par le biais du programme WeChat Mini pour aider les détaillants pendant la pandémie. Grâce à cette application, les clients peuvent explorer le centre commercial et acheter dans 46 magasins. L’expérience d’achat par RV a été améliorée grâce à des expériences guidées.

Au lieu de passer des heures à parcourir les rayons pour vérifier la qualité des produits, les consommateurs peuvent se tourner vers la RV. Cela peut réduire les longues files d’attente et les temps d’attente. De plus, la RV peut être très utile aux détaillants qui se débattent pendant la pandémie. Elle leur permet d’apporter de la valeur aux consommateurs sans compromettre leur sécurité.

Achats en réalité virtuelle dans un monde post-pandémique

Comme nous l’avons vu tout au long de cette pandémie, la RV donne aux entreprises de nouveaux moyens de prospérer dans des conditions difficiles. Même s’il faudra peut-être du temps pour que les achats en VR se généralisent, il semble que nous nous dirigions dans cette direction.

Il n’y a aucun doute que la réalité virtuelle a sa place dans un monde post-pandémique.


Les contenus sur les mêmes sujets :
Achat VR

Partagez ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *